Bien-être

5 facteurs clés de différenciation des organisations résilientes, selon la recherche

Par Patrick Dubuisson , le mardi, 25 octobre 2022, 19h42 - 6 minutes de lecture
5 facteurs clés de différenciation des organisations résilientes, selon la recherche

La pandémie a plongé les organisations dans une réalité inconfortable et peu familière : plus rien n’est certain. Pourtant, sur ce terrain inconnu, certaines entreprises ne se contentent pas de faire face, elles prospèrent (nous vous regardons, Zoom !). Nous avons été témoins de cette ingéniosité à une vitesse et une échelle sans précédent, de la part d’entreprises de toutes tailles et de tous types. Le restaurant de votre quartier s’est transformé en épicerie, tandis que les sociétés immobilières repensent les espaces de bureau sans contact. Prendre le contrôle de notre nouvelle réalité par l’agilité et l’adaptation est un moyen sûr pour les organisations de survivre et de prospérer en tant qu’entreprise – tout en réalisant des bénéfices pour la main-d’œuvre.
Avec cette nouvelle réalité comme toile de fond pour maintenir une entreprise en vie et en croissance, une nouvelle recherche de RecrutementPro a révélé que tout se résume à la résilience. En particulier, les entreprises qui trouvent des opportunités de croissance dans l’adversité en ressortent plus fortes, avec une main-d’œuvre qui catalyse leur croissance continue et leur compétitivité. Plus profondément encore, cette force provient de la croissance et de l’épanouissement des dirigeants comme des travailleurs de première ligne. L’étude, intitulée « La résilience à l’ère de l’incertitude », a examiné les données de dizaines de milliers de professionnels pour découvrir ce qui distingue les organisations performantes en cette période.
Voici les cinq facteurs clés de différenciation qui permettent aux organisations très résilientes de réussir à l’heure actuelle. La bonne nouvelle, c’est que toutes ces pratiques peuvent être adoptées par n’importe quelle organisation pour renforcer ses effectifs dans les périodes fastes comme dans les périodes difficiles.
Une main-d’œuvre résiliente est une main-d’œuvre très agile et innovante. Face à l’évolution de la productivité en réponse à la volatilité du marché et de l’économie, la concurrence s’est accrue et nous avons constaté que les travailleurs résilients ont une pensée plus flexible, contribuent à des équipes plus agiles et sont plus de 20% plus innovants. Dans le monde d’aujourd’hui, la seule façon de devancer ses concurrents est d’être en état d’innovation permanente. Bien que cela puisse être éprouvant pour de nombreuses organisations, l’agilité, la curiosité et la perspicacité que l’on trouve dans l’ADN des entreprises les plus innovantes et les plus prospères vont de pair avec des individus et des équipes plus résilients.
Les talents les plus résilients sont soutenus dans leur bien-être mental, physique et social.. Ces résultats s’appuient sur des décennies de recherche démontrant la valeur de plusieurs types de soutien pour aider un individu à être résilient en période d’adversité. Dans les premiers jours de la pandémie, nous avons constaté que les personnes les plus résilientes pratiquaient près de 40 % d’activité physique en plus, avaient un sommeil de meilleure qualité et trouvaient près de 20 % de soutien social en plus par rapport aux personnes peu résilientes. Et ces comportements ont contribué à renforcer la productivité au travail à un moment où les personnes moins résilientes ont vu leur productivité diminuer de 28 %.
Les leaders résilients sont capables d’influencer efficacement la résilience de leurs collègues et de leurs équipes. À l’avant-garde des organisations les plus innovantes se trouvent les leaders résilients qui modèlent cette résilience pour leurs collègues et leurs équipes. Ces leaders agissent comme un multiplicateur de force. Il est important de noter que les équipes des leaders les plus résilients sont non seulement plus agiles et plus collaboratives, mais qu’elles présentent également un taux d’épuisement professionnel inférieur de plus de 50 %, qu’elles sont moins susceptibles de quitter l’entreprise et qu’elles se sentent 57 % plus motivées dans leur travail. Il s’agit là d’une bonne nouvelle, surtout en période de stress qui met à l’épreuve même les responsabilités quotidiennes, comme s’occuper de ses proches tout en conciliant un travail à temps plein.
Les professionnels les plus résilients investissent en eux-mêmes par un apprentissage et un développement continus et personnalisés. Il est difficile de trouver et de développer une main-d’œuvre hautement résiliente, mais nous avons découvert la pratique clé des professionnels les plus résilients : ils prennent le temps et font l’effort d’investir dans leur croissance et leur développement personnel et professionnel. Nous avons constaté que les leaders les plus résilients consacrent 14 % plus de temps à des activités telles que le coaching personnalisé individuel et en retirent des avantages qualitatifs plus importants que leurs collègues les moins résilients. Un tel investissement dans le développement personnalisé s’accumule au fil du temps et donne des résultats plus bénéfiques que les méthodes de développement plus traditionnelles ou génériques.
La résilience est mesurable et peut être développée. Toute organisation cherchant à renforcer sa résilience, des individus à la direction, doit s’efforcer de sortir la résilience de la boîte noire et comprendre que la résilience est mesurable et peut être développée. Martin Seligman, professeur, auteur et « père de la psychologie positive », explique dans son livre Learned Optimism comment la capacité à être résilient, joyeux et optimiste peut être cultivée et apprise comme toute autre compétence. En utilisant une vision multidimensionnelle de la résilience qui prend en compte des qualités telles que l’agilité cognitive, la régulation émotionnelle et l’optimisme qui composent la résilience, ainsi que des évaluations répétées pour suivre la croissance individuelle, les organisations peuvent développer la résilience de leur personnel de manière personnalisée, économique et rapide.
L’accent mis sur la résilience est une stratégie puissante pour renforcer la productivité et les performances de l’ensemble du personnel aujourd’hui, tout en créant des ressources à long terme pour faire face aux changements en cours. Alors qu’il devient évident que la seule certitude à laquelle nous pouvons nous attendre dans un avenir prévisible est l’incertitude, les dirigeants d’entreprise peuvent reprendre le contrôle en donnant à leurs collaborateurs les moyens de la résilience, qui est peut-être la capacité personnelle et professionnelle la plus essentielle, la plus puissante et la plus durable de notre époque.

Cet article a été initialement publié sur Training Industry.com
Avatar photo

Patrick Dubuisson

Je suis un professionnel du recrutement, qui partage sa vie entre sa famille, son boulot, et surtout son boulot.  J'ai 42 ans, toutes mes dents, un labrador, un pavillon de banlieue dans les Yvelines, une femme, deux enfants, un break et je passe des vacances au Touquet tous les ans, quand je ne vais pas chasser l'ours au bord du lac Baïkal ou boire de la vodka avec Nicolas. J'aime la course à pied, le squash, le tennis, le mikado, la vodka et la roulette.

Voir les publications de l'auteur