Les erreurs verbales et non verbales à éviter pendant un entretien d’embauche

Durant un entretien de recrutement, il y a de nombreuses erreurs à ne pas commettre, que ce soit des erreurs dans votre manière de vous exprimer ou dans votre gestuelle. Tony Laurino, coach en emploi, vous donne les principales erreurs à éviter.

Des erreurs non verbales

–    Les 20 premières secondes

Les 20 premières secondes sont très importantes lors d’un rendez-vous pour un entretien d’embauche. Votre poignée de main peut être un indice sur qui vous êtes et votre état d’esprit. Par exemple une poignée de main trop molle est souvent interprétée comme un manque de confiance en vous, et une poignée de main trop dure peut révéler que vous stressez trop. Votre tenue doit également être adaptée à l’identité de l’entreprise et du métier pour lequel vous postulez, car c’est la première chose qui se voit.

–    Ne pas regarder son interlocuteur dans les yeux, et ne pas être synchronisé avec lui

Quand vous vous exprimez il est important de ne pas fuir du regard la personne qui vous recrute. En effet, cela peut signifier que vous n’êtes pas sincère dans votre discours. Au-delà de ça, il est important d’être synchronisé avec votre interlocuteur, car cela renvoie à un effet miroir dans lequel la personne qui vous recrutera pourrait s’identifier plus facilement. Cela passe par le regard, et la position dans laquelle on est. Il faut donc reprendre la posture du recruteur et bien le regarder dans les yeux.

–    Ne pas être stable sur sa chaise

De nombreux candidats ne sont pas ancrés et bougent souvent. Le chargé de recrutement sera alors moins dans l’écoute et l’analyse de  votre discours. Cela peut également montrer que vous stressez, et une mauvaise gestion du stress durant l’entretien est bien évidemment perçue de manière négative.

–    Ne pas sourire

L’expression du visage est importante, et cela s’exprime notamment via votre sourire. Une personne qui ne sourit jamais pourrait être prise  comme une personne froide et/ou qui stress trop. A contrario une personne qui se force à sourire ça se sent, et ça ne fait pas naturel. Cela aura donc un impact négatif sur votre discours. Vous devrez donc restez naturel et essayez de sourire un minimum sans que cela soit forcé.

D’autres erreurs à éviter durant un entretien

–    Arriver en retard pour son entretien

Cela parait logique, et pourtant il semble important de le répéter, car de nombreuses personnes arrivent en retard. Cela peut être rédhibitoire !  Si cela vous arrive à cause d’un facteur externe non maitrisable (exemple problèmes de transports) alors pensez à prévenir l’entreprise que vous aurez un peu de retard, car ça sera pardonnable.

–    Ne pas bien connaître l’entreprise

« Que savez-vous sur notre entreprise ? » C’est une question fréquemment posée. Vous devrez donc  bien vous renseigner en amont sur ce que fait l’entreprise, son chiffre d’affaire, etc. Par exemple si vous postulez dans la grande distribution à Carrefour, vous devrez vous renseigner sur des chiffres clés, sur la politique des ressources humaines de carrefour afin de montrer que vous avez un réel intérêt pour l’entreprise. Cela montrera également votre curiosité.

–    Ne pas argumenter lors d’une réponse concernant vos savoirs, savoir-faire savoir être.

Il est important de ne pas réciter les lignes de son CV sans arguments lorsqu’on vous pose une question sur vos expériences. En effet sans argumenter, cela restera toujours flou pour le recruteur et/ou cela pourrait laisser croire que vous avez des choses à cacher. Idem pour les qualités : vous devrez donner des exemples car cela donnera davantage d’objectivité et ça permettra de réellement valider vos qualités.
Cela n’est pas une liste exhaustive, néanmoins ce sont d’importantes erreurs verbales et non verbales qui peuvent facilement se corriger, et qui vous permettront d’augmenter vos chances d’être recrutés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *