Archives de catégorie : formation

Comment devenir serrurier ?

Le métier de serrurier ou aussi serrurier-métallier est un métier qui nécessite plusieurs compétences. En effet, mis à part les serrures et les clés, il peut réaliser divers travaux comme la menuiserie, la charpente et la ferronnerie d’art. Malgré son appellation qui ne définit pas exactement son travail, c’est un spécialiste des métaux. Il est amené à travailler sur plusieurs supports comme : des fenêtres, des balcons, des escaliers… Le serrurier peut effectuer plusieurs travaux que ce soit pour un chantier, un particulier, un décorateur, un architecte ou même dans la ferronnerie d’art. La définition du métier de serrurier est donc très vaste. Par contre, on parle de serrurier dépanneur quand il s’agit d’un spécialiste de la sécurité et du façonnage de clés. Vous trouverez plus d’informations sur cette page !

En quoi consiste le travail d’un serrurier dépanneur ?

Le serrurier dépanneur reste néanmoins un serrurier-métallier, seulement, c’est un spécialiste dans le maniement des clés, des gonds et de la sécurité. On peut dire qu’il travaille exclusivement sur les portes, coffre-fort… Pour devenir serrurier dépanneur, il faut au minimum avoir un BEP réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques ou un CAP serrurier-métallier.

Quelles sont les formations disponibles pour devenir serrurier ?

Pour exercer le métier de serrurier, il existe les formations suivantes :

  • CAP serrurier-métallier
  • BP serrurerie, métallerie
  • Mention complémentaire (MC) soudage
  • Bac pro ouvrages du bâtiment : métallerie
  • Bac techno STI2D
  • BTS réalisation d’ouvrages chaudronnés
  • BTS constructions métalliques

Notons qu’il est primordial d’obtenir au moins l’un de ces diplômes reconnus par l’Etat pour devenir serrurier.

serrurier

Comment devenir serrurier pour son propre compte ?

Pour devenir serrurier pour son propre compte, il est nécessaire de suivre plusieurs procédures et réglementations. En premier lieu, il est d’augure de posséder un diplôme justifiant cette qualification professionnelle. Et en second lieu, avoir suivi un stage de Stage de Préparation à l’Installation (SPI) qui concerne l’exercice d’un métier artisanal, au sein d’une Chambre des Métiers (CM). Et en dernier lieu posséder un titre de Maître artisan.

Quelles sont les règles à suivre par un serrurier en activité ?

Le serrurier est soumis à plusieurs règles lorsqu’il est en activité. Une de ces règles est l’affichage des prix pour sa clientèle. Il doit également souscrire à une assurance adaptée à son métier de serrurier. Avant le paiement d’une facture, un serrurier se doit toujours de délivrer une note à son client. Il faut savoir que cette note doit être complète et précise sur les éléments, les pièces ou les appareils changés que le client a refusé de conserver. Enfin, le serrurier doit en tout temps respecter les normes en matière de désamiantage et de gestion des déchets, si celui-ci travaille sur un site ou un chantier concerné.

Rémunération du serrurier

Lorsqu’une personne commence le métier de serrurier, son salaire tournera autour du SMIC. Par ailleurs, son salaire sera plus conséquent s’il se met à son propre compte. Cependant, se mettre à son compte est un enjeu difficile car la rémunération dépendra de ses compétences ainsi que de son réseau de clients.

Préparez vous au concours de sciences po

Les étudiants souhaitant être accompagnés pour préparer leur dossier candidature à Sciences Po, peuvent bénéficier d'une assistance précieuse de la part de professionnels. Vous pourrez profiter d'un accompagnement personnalisé, entrant en adéquation avec vos exigences. Un tuteur expérimenté vous prendra en charge, vous, et votre admission. 

Un expert sera à vos côtés

Pour vous satisfaire au mieux, vous aurez accès à un service intranet, servant à trouver les multiples documents nécessaires à votre dossier. Avec cette aide, vous pourrez comprendre et savoir ce qu'est une bonne lettre de motivation pour votre poursuite d'études vers Sciences Po Paris. 

Grâce aux formations de pge-pgo, vous pourrez échanger avec votre tuteur facilement. Celui-ci vous aidera à rédiger correctement votre lettre de motivation, en vous valorisant de manière efficace. Il vous apprendre à décrire avec précision et valeur, votre parcours scolaire, extra-scolaire et professionnel afin d'attirer les regards sur votre profil

Avec lui, vous acquériez une connaissance parfaite des opportunités que vous offre cette formation. Cela vous apprendra à gérer efficacement et intelligemment votre futur entretien de candidature. Sciences Po étant vraiment à l'opposé de tout ce qu'on connaît, il sera vraiment utile et important de connaître ses spécificités, ses valeurs et son état d'esprit

Des tests pour vous auto-évaluer

Grâce au service intranet, vous trouverez des ressources de travail pour réussir votre TOEIC. En effet, vous aurez accès à des devoirs spécifiques, à divers supports de cours et d'exercices. Vous pourrez passer des concours pour vous entraîner afin de vous évaluer. Ces derniers comptabiliseront vos bonnes et vos mauvaises réponses, et établiront les statistiques de votre réussite et votre classement, entre tous les tests effectués par tous les étudiants ayant pratiqué ces tests. 

Avec ces chiffres, vous pourrez situer votre niveau et vous classer. Pour parfaire au mieux vos capacités, vous pourrez effectuer une préparation au Grand Oral de Sciences Po, afin de réussir. En effet, vous pourrez simuler plusieurs entretiens avec des membres de jurys de Sciences Po, des professeurs et d'anciens étudiants issus de cette formation. Cela vous mettra en condition pour finaliser votre projet. 

Un atelier réservé à la culture générale sera instauré pour vous préparer aux oraux, et serez entraînés à la prise de parole pour perfectionner votre présentation orale, ou autres. Vous travaillerez vos points faibles et la stratégie sera étudiée en fonction de vos besoins. 

comment-reussir-haut-la-main-son-bts-muc-1(1)

Comment réussir haut la main son BTS MUC ?

Lorsqu’on souhaite se former rapidement et intégrer le monde professionnel tout aussi vite, les diplômes de BTS constituent une option intéressante. Ils vous permettent en effet de deveniropérationnel après une formation de deux ans seulement. Le BTS MUC, ou BTS en management des unités commerciales, est l’un desplus choisis. Il permet d’occuper plus tard des fonctions dans une unité commerciale. Mais il n’est pas aisé d’obtenir son BTSMUC. Voici donc quelques conseils pour vous aider à y parvenir haut la main.

Quelques conseils pour bien préparer les examens

Le BTS MUC est un BTS particulièrement exigeant. Pour passer vos examens sans encombre, vous devrez bien vous organiser et, biensûr, étudier de manière régulière.

Établir un bon planning de révision

Établissez un calendrier de révisions hebdomadaire, en choisissant des horaires qui vous motivent et en gardant un rythmerégulier. Alterner les matières dans ce planning peut aussi être efficace. Vous commencez par les matières les plusdifficiles, puis continuez avec celles avec lesquelles vous avez plus de facilités. Et surtout, prenez des temps de pause (entre5 à 10 minutes). Cela permettra d’optimiser votre concentration.comment-reussir-haut-la-main-son-bts-muc-1

Faire des fiches de révision

Rien de tel que des fiches de révision pour bien mémoriser les cours pour chaque matière. Il faudra faire des résumés, ennotant les notions essentielles. Pour vous faciliter la tâche, prenez l’habitude de surligner les parties importantes pendant lescours. La création de vos fiches sera plus facile par la suite. N’hésitez pas non plus à illustrer vos cours avec des exemples,pour mieux les comprendre et surtout mieux les retenir.

Faites des annales et sujets corrigés

Pour vérifier que vous avez acquis toutes les connaissances nécessaires pour passer l’examen, n’hésitez pas à refaire lesannales et sujets d’examens du BTS MUC des sessions précédentes. C’est aussi un bon moyen de se familiariser avec le typed’épreuves et de questions auxquels vous aurez à faire face. Pensez également à vous chronométrer pour être sûr que vousrespecterez le temps imparti le moment venu.

Appuyez votre formation avec des cours supplémentaires

Il existe plusieurs matières à étudier pour obtenir le BTS MUC. Le droit, l’informatique commerciale, l’économie générale etl’économie d’entreprise, ou encore le management et la gestion des unités commerciales en font partie. Il est probable que voussoyez plus fort sur une matière qu’une autre. Pourtant, pour obtenir votre diplôme, il ne faut absolument rien négliger.Il est alors conseillé d’appuyer votre formation par des cours supplémentaires.Des sites comme BTS-MUC.education vous proposent des cours, que vous pouvez acheter directement en ligne pour consolider vosconnaissances. Que ce soit en économie, en management d’entreprises ou encore en droit, vous pouvez y trouver toute ladocumentation dont vous avez besoin pour réussir votre BTS MUC. Le dossier pduc (projet de développement des unités commerciales) et sa présentation orale, notée par un jury, sont des épreuves essentiellespour l’obtention de votre diplôme. Le site propose de nombreux dossiers vous permettant de vous préparer au mieux. Desdossiers ACRC (analyse et conduite de la relation commerciale), mais aussi des fiches de droit en entreprises et des fiches demanagement y sont aussi disponibles.