Archives de l’auteur : recrutementpro

Comment devenir serrurier ?

Le métier de serrurier ou aussi serrurier-métallier est un métier qui nécessite plusieurs compétences. En effet, mis à part les serrures et les clés, il peut réaliser divers travaux comme la menuiserie, la charpente et la ferronnerie d’art. Malgré son appellation qui ne définit pas exactement son travail, c’est un spécialiste des métaux. Il est amené à travailler sur plusieurs supports comme : des fenêtres, des balcons, des escaliers… Le serrurier peut effectuer plusieurs travaux que ce soit pour un chantier, un particulier, un décorateur, un architecte ou même dans la ferronnerie d’art. La définition du métier de serrurier est donc très vaste. Par contre, on parle de serrurier dépanneur quand il s’agit d’un spécialiste de la sécurité et du façonnage de clés. Vous trouverez plus d’informations sur cette page !

En quoi consiste le travail d’un serrurier dépanneur ?

Le serrurier dépanneur reste néanmoins un serrurier-métallier, seulement, c’est un spécialiste dans le maniement des clés, des gonds et de la sécurité. On peut dire qu’il travaille exclusivement sur les portes, coffre-fort… Pour devenir serrurier dépanneur, il faut au minimum avoir un BEP réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques ou un CAP serrurier-métallier.

Quelles sont les formations disponibles pour devenir serrurier ?

Pour exercer le métier de serrurier, il existe les formations suivantes :

  • CAP serrurier-métallier
  • BP serrurerie, métallerie
  • Mention complémentaire (MC) soudage
  • Bac pro ouvrages du bâtiment : métallerie
  • Bac techno STI2D
  • BTS réalisation d’ouvrages chaudronnés
  • BTS constructions métalliques

Notons qu’il est primordial d’obtenir au moins l’un de ces diplômes reconnus par l’Etat pour devenir serrurier.

serrurier

Comment devenir serrurier pour son propre compte ?

Pour devenir serrurier pour son propre compte, il est nécessaire de suivre plusieurs procédures et réglementations. En premier lieu, il est d’augure de posséder un diplôme justifiant cette qualification professionnelle. Et en second lieu, avoir suivi un stage de Stage de Préparation à l’Installation (SPI) qui concerne l’exercice d’un métier artisanal, au sein d’une Chambre des Métiers (CM). Et en dernier lieu posséder un titre de Maître artisan.

Quelles sont les règles à suivre par un serrurier en activité ?

Le serrurier est soumis à plusieurs règles lorsqu’il est en activité. Une de ces règles est l’affichage des prix pour sa clientèle. Il doit également souscrire à une assurance adaptée à son métier de serrurier. Avant le paiement d’une facture, un serrurier se doit toujours de délivrer une note à son client. Il faut savoir que cette note doit être complète et précise sur les éléments, les pièces ou les appareils changés que le client a refusé de conserver. Enfin, le serrurier doit en tout temps respecter les normes en matière de désamiantage et de gestion des déchets, si celui-ci travaille sur un site ou un chantier concerné.

Rémunération du serrurier

Lorsqu’une personne commence le métier de serrurier, son salaire tournera autour du SMIC. Par ailleurs, son salaire sera plus conséquent s’il se met à son propre compte. Cependant, se mettre à son compte est un enjeu difficile car la rémunération dépendra de ses compétences ainsi que de son réseau de clients.

team building

Comment organiser un team-building ?

Aussi enthousiasmante qu’elle puisse être, l’organisation d’un team builiding ne s’improvise pas. Elle requiert certaines connaissances en préparation d’évènements d’entreprise ludique et sportif. Voici les étapes principales qui garantissent la réussite de votre team building.

Déterminez vos objectifs

Si vous êtes un dirigeant d’entreprise et souhaitez organiser un team-building, définissez d’abord les objectifs que vous souhaitez en tirer. Cela vous permet de mieux orienter son organisation avec l’aide des responsables hiérarchiques concernés, et ce, dans le but de répondre à certaines questions. Ces dernières concernent entre autres le contexte qui a nécessité l’organisation de l’évènement, le nombre des collaborateurs qui vont y participer et les retombées attendues. Notez en effet que tous vos collaborateurs doivent y participer pour que certains ne se sentent pas exclus ou se sentent victimes de discrimination.

Optez pour des activités ludiques adaptées

Choisissez ensuite les activités qui vous semblent répondre à l’éthique de votre entreprise. À l’exemple de ce que propose une agence de team building, elles doivent favoriser la cohésion entre vos employés de par leurs caractéristiques collectives. Aussi, bannissez celles de type challenge personnel comme le golf par exemple qui ne favorise pas l’unité de vos collaborateurs. Plébiscitez celles propices à une décompression commune ou permettant à vos commerciaux de surmonter ensemble leurs problèmes de communication. Ne laissez pas pour compte vos salariées enceintes ou vos employés à mobilité réduite. Si vous n’avez pas la moindre idée des activités auxquelles vous pouvez les faire participer, demandez conseil à un prestataire qui dispose de connaissances et expériences dans ce domaine.

team building

Choisir une date

Définissez ensuite la date idéale à laquelle se tiendra votre évènement en évitant les vacances scolaires ou les ponts vu que tous vos collaborateurs les passent souvent en famille. Considérez aussi en amont le calendrier de vos activités d’entreprise en évitant également les périodes de pointe, de haute saison ou de forte activité. Stressés, vos collaborateurs risquent de ne pas se concentrer sur les activités organisées.

Informer les participants

Une fois la date fixée, lancez ensuite vos invitations ou informez quelques temps à l’avance tous les départements de sa tenue. Organisez ainsi leurs tâches en fonction, pour que chacun de vos employés puisse y participer librement. Communiquez aussi tous les détails relatifs à votre team building : heure, lieu, tenue vestimentaire, accès, et autre pour que chacun puisse mieux s’y projeter. Cela leur permet aussi de s’organiser en fonction leurs tâches en achevant dans les délais convenus les plus importantes. Organisez ainsi des réunions afin d’expliquer à vos collaborateurs les moindres détails de votre team building. Expliquez-leur les enjeux ou les objectifs attendus de l’évènement, toujours en adéquation avec la culture de l’entreprise.

En faire le bilan

Une fois le team-building fini, n’oubliez pas de remercier vos collaborateurs de leur participation. Profitez-en pour faire le bilan de la journée via un questionnaire que vous leur distribuerez pour qu’ils puissent y noter leurs impressions. Cela vous permettra d’en avoir un retour d’expérience pertinent pour l’organisation de vos futurs évènements. Partagez ensuite avec eux les photos ou vidéos de ces moments autour d’un pot!

menage

Faire appel à une femme de ménage pour alléger son quotidien

Pour qu’un foyer reste un endroit où il est agréable de vivre, on ne peut pas faire l’impasse sur le ménage. Mais quand votre travail occupe la majeure partie de vos journées, il n’est pas toujours facile de trouver du temps à consacrer aux tâches ménagères. D’autant que l’entretien du domicile peut être un vrai marathon de circonstances et de petites activités. Faire appel à une femme de ménage est alors l’ultime solution pour garder sa maison propre.

Quel est l’avantage d’une aide à domicile ?

Faire appel à une femme de ménage était auparavant réservé aux plus aisés. Et pour cause, il fallait embaucher la personne à temps plein et à longueur d’année, ce qui n’est effectivement pas donné. Désormais, il est possible de solliciter une aide à domicile, pour quelques heures par semaine seulement, si vous le souhaitez. Pour cela, vous pouvez tout simplement faire appel aux sociétés mettant en relation des femmes de ménage et des particuliers. Elles peuvent vous aider pour trouver une femme de ménage sur Lyon, Strasbourg et toute autre ville. Si la question financière ne se pose plus, quel est le réel avantage d’une aide à domicile ?

L’avantage principal d’une femme de ménage réside dans le gain de temps qu’elle peut vous apporter. Concilier vie professionnelle avec la vie familiale n’est déjà pas facile. Ajoutez à cela les corvées ménagères et vous ne saurez plus où donner de la tête. Jongler entre le travail, les enfants et le ménage semble tout bonnement impossible, surtout si vous travaillez loin de chez vous. Mais même en télétravail, on a rarement le temps de se consacrer à ces tâches qui peuvent prendre des heures durant. Une femme de ménage répond ainsi aux besoins de ceux qui veulent alléger leur quotidien. Elle prend en charge l’entretien du logement, la lessive, ou encore le repassage. Dans certains cas, elle peut même garder les enfants lorsque vous vous absentez. Lors de votre temps libre, vous pouvez ainsi vous adonner à des activités que vous aimez vraiment et aborder le week-end en toute sérénité.

femme de ménage

Comment dénicher une femme de ménage de confiance ?

On a l’habitude de demander à ses proches des recommandations lorsqu’on cherche une femme de ménage. Mais quand ces derniers ne connaissent pas de personne fiable, le mieux est de s’adresser directement à une société qui dénichera pour vous une employée de maison de confiance dans les meilleurs délais. Grâce à internet, il vous suffit de quelques clics pour entrer en contact avec ce type de sociétés. Elles mettent à disposition un personnel apte à garantir la propreté de votre domicile.

Si vous habitez à Lyon et que vous comptez faire appel aux services d’une femme de ménage, la société Dweho peut vous aider. Elle sélectionne des femmes de ménage sérieuses et expérimentées. Ces prestataires sont embauchés en CDI par Dweho, pour assurer un service qualité pour vous et une stabilité professionnelle pour elles. Vous n’avez donc rien à gérer. Une solution intéressante et abordable pour ceux qui veulent une aide pour les tâches ménagères, sans embaucher une femme de ménage à temps plein.

Préparez vous au concours de sciences po

Les étudiants souhaitant être accompagnés pour préparer leur dossier candidature à Sciences Po, peuvent bénéficier d'une assistance précieuse de la part de professionnels. Vous pourrez profiter d'un accompagnement personnalisé, entrant en adéquation avec vos exigences. Un tuteur expérimenté vous prendra en charge, vous, et votre admission. 

Un expert sera à vos côtés

Pour vous satisfaire au mieux, vous aurez accès à un service intranet, servant à trouver les multiples documents nécessaires à votre dossier. Avec cette aide, vous pourrez comprendre et savoir ce qu'est une bonne lettre de motivation pour votre poursuite d'études vers Sciences Po Paris. 

Grâce aux formations de pge-pgo, vous pourrez échanger avec votre tuteur facilement. Celui-ci vous aidera à rédiger correctement votre lettre de motivation, en vous valorisant de manière efficace. Il vous apprendre à décrire avec précision et valeur, votre parcours scolaire, extra-scolaire et professionnel afin d'attirer les regards sur votre profil

Avec lui, vous acquériez une connaissance parfaite des opportunités que vous offre cette formation. Cela vous apprendra à gérer efficacement et intelligemment votre futur entretien de candidature. Sciences Po étant vraiment à l'opposé de tout ce qu'on connaît, il sera vraiment utile et important de connaître ses spécificités, ses valeurs et son état d'esprit

Des tests pour vous auto-évaluer

Grâce au service intranet, vous trouverez des ressources de travail pour réussir votre TOEIC. En effet, vous aurez accès à des devoirs spécifiques, à divers supports de cours et d'exercices. Vous pourrez passer des concours pour vous entraîner afin de vous évaluer. Ces derniers comptabiliseront vos bonnes et vos mauvaises réponses, et établiront les statistiques de votre réussite et votre classement, entre tous les tests effectués par tous les étudiants ayant pratiqué ces tests. 

Avec ces chiffres, vous pourrez situer votre niveau et vous classer. Pour parfaire au mieux vos capacités, vous pourrez effectuer une préparation au Grand Oral de Sciences Po, afin de réussir. En effet, vous pourrez simuler plusieurs entretiens avec des membres de jurys de Sciences Po, des professeurs et d'anciens étudiants issus de cette formation. Cela vous mettra en condition pour finaliser votre projet. 

Un atelier réservé à la culture générale sera instauré pour vous préparer aux oraux, et serez entraînés à la prise de parole pour perfectionner votre présentation orale, ou autres. Vous travaillerez vos points faibles et la stratégie sera étudiée en fonction de vos besoins. 

Recrutement : les grandes tendances qui se démarquent

Le recrutement représente l’un des piliers sur lesquels repose le succès d’une entreprise. Cela est notamment dû au fait que de la bonne marche de cette procédure dépend la qualité de la main-d’œuvre qui contribuera à faire avancer les affaires d’une société. Pour cette année 2017, les recruteurs sont en face d’une révolution sans précédent. Les techniques dans le domaine ont pratiquement évolué, ainsi que le profil des candidats. Une mise à jour sur les tendances recrutement 2017 est donc recommandée.

De nouvelles techniques de recrutement en vogue

Les procédés de recrutement ont subi un net développement. On en rencontre plusieurs qui ont le vent en poupe pour cette année 2017. La plupart d’entre eux ont déjà vu le jour durant les précédentes années, mais ont eu leur pleine expansion cette année. On a en premier lieu, le sourcing en recrutement (expliqué plus amplement ici). La technique en question consiste à faire un tri pertinent des différents profils des candidats. Par la suite, une analyse est faite pour déceler les talents prometteurs qui correspondent aux besoins des entreprises.
Ensuite, il y a la technique de la gamification qui consiste à faire passer aux candidats potentiels un genre de test reposant sur un système qui s’apparente de près aux mécanismes de jeu. Les recruteurs mettent en place des scènes de la vie courante qui comportent divers problèmes que les prétendants aux postes ont pour mission de résoudre. Les compétences et les qualités de chaque candidat seront ainsi mises en avant.
Enfin, les plateformes de recrutement ont aussi évolué ces dernières années. Les recruteurs ont choisi d’exploiter les domaines comme les réseaux sociaux pour cette année 2017 afin de dénicher leurs jeunes talents. Cette démarche est assez évidente, vu l’engouement actuel pour la connectivité et ce type de plateforme de communication et de divertissement. Ainsi, les entreprises renforcent de plus en plus leur présence sur les réseaux sociaux et y réalisent de bons résultats en matière de recrutement. Pour les encourager dans leurs stratégies, les concepteurs de ces réseaux sociaux ont mis en place des applications permettant aux recruteurs d’insérer plus aisément leurs offres d’emploi.

Les jeunes diplômés sollicités

Dans le processus de recrutement, les profils recherchés ont en général, toujours été tournés vers le capital expérience des candidats. En 2017, cette tendance s’est un peu modifiée. En effet, actuellement, les recruteurs s’intéressent plus aux jeunes diplômés. Cela ne veut pas dire que les personnes qui ont déjà fait carrière n’ont plus leurs chances de décrocher un poste. Cependant, les étudiants fraîchement sortis de l’université sont bien plus sollicités pour une raison assez simple : leur aisance à manipuler et à évoluer dans le cadre des nouvelles technologies. Ces jeunes talents sont plus réceptifs aux dernières stratégies de management, élaborées sur la base des trouvailles technologiques du moment.

Les travailleurs freelance mis à l’honneur

Les dirigeants d’entreprise en 2017 accordent une importance non négligeable aux travailleurs indépendants. Ces derniers ont d’ailleurs doublé en nombre ces dernières années. Afin de surfer sur cette tendance et de profiter du savoir-faire de ce type de travailleur, les recruteurs se tournent naturellement vers les plateformes de mise en relation entre les freelancers et les entreprises qui sollicitent leurs services. Le processus de recrutement se passe généralement en ligne qui est le milieu où les travailleurs indépendants sont les plus actifs.

pierreollier

Pierre Ollier, professionnel de l’investissement locatif

Si Pierre Ollier est connu pour son indépendance financière, c’est grâce à l’intérêt qu’il porte pour l’investissement locatif. Dans le but d’aider ses proches, amis, connaissances ainsi que les particuliers et professionnels intéressés à faire des profits avec l’investissement locatif, Pierre Ollier propose des formations sur mesure.

Pierre Ollier en quelques mots

Pierre Ollier, jeune homme de 33 ans, est parti de zéro sur le plan professionnel. Il est actuellement devenu formateur en investissement locatif. Pierre est un homme très connu des investisseurs, grâce à la réussite qu’il connaît sur ce secteur. Il met à disposition des novices en investissement immobilier des vidéos leur expliquant les secrets pour rencontrer la réussite et devenir riche. Il partage son expérience et raconte ses premiers pas en investissement locatif.

Pierre Ollier, après plusieurs épreuves, a fini par s’intéresser vraiment à l’entrepreneuriat. Autodidacte, il a acheté de nombreux ouvrages pour se familiariser au domaine qui lui est cher. Il utilisait ses petites économies pour participer à des conférences, formations et ateliers dans le but d’enrichir ses compétences et de renforcer ses capacités. Il s’est lancé, par la suite, dans l’investissement immobilier proprement dit. Il a mis son bien immobilier en location et a commencé par réaliser des profits.

Votre conseiller à travers son blog

En quête continuelle de succès, Pierre Ollier souhaite aussi aider les autres. Ainsi, il a créé un blog accessible à tous les internautes souhaitant suivre son exemple en investissement locatif. Il y met en relief toutes les conférences qu’il a organisées à travers les quatre coins du monde ainsi que les manifestations auxquelles il a participé.

À l’aide de son blog, il donne des conseils aux personnes souhaitant devenir indépendantes sur le plan financier. De nombreux investisseurs font désormais entièrement confiance à cet expert en investissement immobilier. Ils le considèrent comme coach et formateur à la fois. Ils comptent sur son guide dans leur quête d’autonomie financière. Ils s’informent sur le blog de ce professionnel de l’immobilier pour entreprendre dans les meilleures conditions. Dans son blog, Pierre Ollier donne les réponses à toutes les questions sur le business.

 

Votre formateur en ligne pour devenir autonome en business

investissementlocatifLes formations de Pierre Ollier sur l’investissement locatif vous permettront de cerner les techniques pour devenir autonome sur le plan financier. Le jeune entrepreneur n’hésite pas à révéler ses secrets. Il propose ainsi des formations se basant sur ses compétences et savoir-faire acquis via ses expériences professionnelles. Les vidéos que vous découvrirez sur le site Internet de Pierre Ollier sont basées sur un thème précis, avec les techniques pour parvenir à une autonomie financière avec l’investissement immobilier.

Avec les formations qu’il propose à distance, il avance ses idées et thèses dans le but de résoudre les problèmes liés aux domaines relatifs à l’investissement immobilier, notamment la finance, le système bancaire, les investissements et les techniques de survie.

Le programme de formation de Pierre Ollier

À travers ses formations, Pierre Olivier met en relief les tactiques que les investisseurs immobiliers doivent utiliser pour faire face à une crise financière. Il expose les différents moyens de survie. Grâce à ses 80 vidéos, il propose la méga-formation. Cette dernière est, en effet, fondée sur 9 principaux modules, notamment les secrets des banques, l’autofinancement d’un appartement, les techniques de base pour lever des fonds, les tactiques d’une location d’un bien pendant un temps court, la création d’un revenu passif et les techniques pour devenir indépendant financièrement. À ces principaux thèmes s’ajoutent également la participation d’un expert au séminaire sur l’immobilier, les vidéos sur l’acquisition de deux studios à haute rentabilité et l’accès à un groupe fermé d’investisseurs immobiliers.

Avec la méga-formation, Pierre Ollier donne des conseils à travers des exemples concrets ainsi que des chiffres convaincants. Il avance également des solutions face aux problèmes courants. Ses explications sont claires. Le jeune entrepreneur donne des réponses complètes. Pour trouver les réponses à vos questions sur l’ouverture d’un compte bancaire à l’étranger, la source de l’argent, le contrôle et le type d’investissement, vous pouvez vous rendre sur le site Internet de cet expert en investissement locatif.

Pierre Ollier cherche à vous faciliter la tâche dans votre recherche d’ indépendance financière en vous montrant les pistes pour transférer vos fonds à l’étranger. Il vous aide également à tout savoir sur le business de la pierre ainsi que les tactiques adoptées par les survivalistes. À travers un programme spécial, il traite particulièrement des sujets sur la finance. Il vous tient au courant des éventuels pièges. Il vous propose également un guide pratique en matière d’ouverture d’un compte bancaire. Il ne se contente pas d’un accompagnement sur-mesure dans la réalisation de la démarche. Il vous invite également à découvrir les pistes pour bénéficier d’une optimisation fiscale.

Par ailleurs, les vidéos de Pierre Ollier sont constituées des conseils techniques en investissement locatif. Il donne des conseils en matière de choix du type de placement. En utilisant des mots simples, il veille à ce que les informations diffusées soient claires et explicites à la fois.

Les étapes clé de la réussite en investissement locatif, selon le jeune entrepreneur

Pierre Ollier aide les investisseurs débutants dans la réalisation de leur projet d’investissement locatif en leur proposant les actions à entreprendre. Selon lui, la première étape consiste à visiter le bien, avant de faire une offre. Il faut, par la suite, partir à la recherche d’un financement et à l’organisation des travaux de rénovation.

Parmi les étapes essentielles en investissement immobilier locatif se distinguent également la création d’une annonce en ligne et la signature d’un bail. Mais, d’après le jeune entrepreneur, vous ne devez pas négliger non plus la création d’un site internet. Il faut aussi terminer les étapes par la conception, l’automatisation et la délégation de son business.

Le professionnel de l’investissement immobilier mise sur les cinq principaux secrets du succès à travers ses vidéos de formation. Il invite les internautes à disposer d’une vision précise de leur objectif. Il insiste également sur l’importance de la planification des journées sur papier, du classement des actions par ordre d’importance, l’utilisation de la loi de Pareto et la recherche des déclencheurs de motivation.

comment-reussir-haut-la-main-son-bts-muc-1(1)

Comment réussir haut la main son BTS MUC ?

Lorsqu’on souhaite se former rapidement et intégrer le monde professionnel tout aussi vite, les diplômes de BTS constituent une option intéressante. Ils vous permettent en effet de deveniropérationnel après une formation de deux ans seulement. Le BTS MUC, ou BTS en management des unités commerciales, est l’un desplus choisis. Il permet d’occuper plus tard des fonctions dans une unité commerciale. Mais il n’est pas aisé d’obtenir son BTSMUC. Voici donc quelques conseils pour vous aider à y parvenir haut la main.

Quelques conseils pour bien préparer les examens

Le BTS MUC est un BTS particulièrement exigeant. Pour passer vos examens sans encombre, vous devrez bien vous organiser et, biensûr, étudier de manière régulière.

Établir un bon planning de révision

Établissez un calendrier de révisions hebdomadaire, en choisissant des horaires qui vous motivent et en gardant un rythmerégulier. Alterner les matières dans ce planning peut aussi être efficace. Vous commencez par les matières les plusdifficiles, puis continuez avec celles avec lesquelles vous avez plus de facilités. Et surtout, prenez des temps de pause (entre5 à 10 minutes). Cela permettra d’optimiser votre concentration.comment-reussir-haut-la-main-son-bts-muc-1

Faire des fiches de révision

Rien de tel que des fiches de révision pour bien mémoriser les cours pour chaque matière. Il faudra faire des résumés, ennotant les notions essentielles. Pour vous faciliter la tâche, prenez l’habitude de surligner les parties importantes pendant lescours. La création de vos fiches sera plus facile par la suite. N’hésitez pas non plus à illustrer vos cours avec des exemples,pour mieux les comprendre et surtout mieux les retenir.

Faites des annales et sujets corrigés

Pour vérifier que vous avez acquis toutes les connaissances nécessaires pour passer l’examen, n’hésitez pas à refaire lesannales et sujets d’examens du BTS MUC des sessions précédentes. C’est aussi un bon moyen de se familiariser avec le typed’épreuves et de questions auxquels vous aurez à faire face. Pensez également à vous chronométrer pour être sûr que vousrespecterez le temps imparti le moment venu.

Appuyez votre formation avec des cours supplémentaires

Il existe plusieurs matières à étudier pour obtenir le BTS MUC. Le droit, l’informatique commerciale, l’économie générale etl’économie d’entreprise, ou encore le management et la gestion des unités commerciales en font partie. Il est probable que voussoyez plus fort sur une matière qu’une autre. Pourtant, pour obtenir votre diplôme, il ne faut absolument rien négliger.Il est alors conseillé d’appuyer votre formation par des cours supplémentaires.Des sites comme BTS-MUC.education vous proposent des cours, que vous pouvez acheter directement en ligne pour consolider vosconnaissances. Que ce soit en économie, en management d’entreprises ou encore en droit, vous pouvez y trouver toute ladocumentation dont vous avez besoin pour réussir votre BTS MUC. Le dossier pduc (projet de développement des unités commerciales) et sa présentation orale, notée par un jury, sont des épreuves essentiellespour l’obtention de votre diplôme. Le site propose de nombreux dossiers vous permettant de vous préparer au mieux. Desdossiers ACRC (analyse et conduite de la relation commerciale), mais aussi des fiches de droit en entreprises et des fiches demanagement y sont aussi disponibles.

Choisir une formation pour intégrer le domaine de la Poste

Les étudiants ont tendance à se diriger dans cette société pour travailler au cours de l’été pendant que les titulaires prennent leurs vacances. D’autres décident de se former pour intégrer définitivement l’une des nombreuses professions proposées.

Une formation en alternance pour bénéficier de tous les avantages de cette méthode

Un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage pourrait vous combler. Il vous donne les moyens de découvrir un nouveau domaine puisque le réseau de La Poste est très vaste. Vous pourriez devenir facteur dans le service du courrier et des colis, mais certains décident de rejoindre les bureaux comme ceux de la Banque Postale. À chaque fois, des connaissances sont nécessaires, d’où l’importance de suivre une formation dédiée à La Poste.

Plusieurs compétences vous permettent de décrocher un travail

Il est nécessaire de préciser que ce format est proposé en alternance, vous n’aurez donc aucune difficulté pour découvrir les avantages de ce métier tout en emmagasinant les diverses informations via une formation spécifique. Généralement, les entreprises apprécient ce concept puisque les stagiaires peuvent apprendre les besoins de la société, inutile de chercher par la suite un salarié qui devra être formé en conséquence. C’est un gain de temps considérable qu’il ne faut pas négliger au vu des avantages que cela vous permet d’obtenir. Vous serez donc amené à choisir la branche adaptée à vos attentes que ce soit pour la production logistique, la relation avec les clients ou la banque.

La Poste recrute des facteurs en France

Cette entreprise est réputée puisqu’elle possède de nombreuses possibilités, vous trouverez aisément un poste à la hauteur de vos attentes. Si certains souhaitent devenir des facteurs, d’autres ont une nette préférence pour les animateurs commerciaux ou encore les conseillers spécialisés dans les finances. Les besoins sont conséquents, les recrutements sont donc nombreux, vous trouverez sans doute une place à la suite de cette formation.

Une séance de coaching pour trouver plus facilement un emploi

Le monde du travail est particulièrement difficile, car il demande des exigences très précises qui ne sont pas toujours très simples à concrétiser. Vous avez donc besoin d’un petit coup de pouce notamment pour vous aider dans cette recherche si importante.

Préparez un entretien demande des connaissances spécifiques

Un coach en recherche d’emploi représente une véritable astuce que vous aurez l’occasion de dégainer dès que vous le souhaiterez. En effet, ces spécialistes partent à votre rencontre dans le but de vous soumettre quelques idées. L’objectif premier consiste à vous épauler dans cet environnement qui est souvent problématique pour ceux qui ont la volonté de se réinsérer ou ceux qui ont des difficultés pour trouver leur domaine de prédilection.

Apprendre les ficelles du métier pour attirer les recruteurs

Le phénomène du coaching connaît donc un succès grandissant depuis quelques années, il ne semble pas s’essouffler puisqu’il porte réellement ses fruits. Certains ont même l’idée d’avoir recours à cette technique pour décrocher un job d’été alors que l’année scolaire est terminée. Il est l’heure de rassembler quelques euros notamment pour préparer du bon pied cette rentrée qui est souvent synonyme de dépenses importantes sur le long terme. Un coach a donc les moyens de vous enseigner toutes les ficelles pour optimiser votre entretien, car le but consiste à attirer le regard de tous ces recruteurs.

Même les jeunes sont la cible de cet art du coaching

La France n’est pas la seule à être frappée de plein fouet par le phénomène du coaching puisqu’il a aussi le vent en poupe du côté des États-Unis. Outre-Atlantique, ce sont les jeunes diplômés qui sont ciblés le plus possible. Ils peuvent ainsi mettre immédiatement toutes leurs chances de leur côté notamment pour identifier la meilleure place. Certes, cet accompagnement aux USA est assez onéreux, mais il porterait grandement ses fruits.

Les erreurs verbales et non verbales à éviter pendant un entretien d’embauche

Durant un entretien de recrutement, il y a de nombreuses erreurs à ne pas commettre, que ce soit des erreurs dans votre manière de vous exprimer ou dans votre gestuelle. Tony Laurino, coach en emploi, vous donne les principales erreurs à éviter.

Des erreurs non verbales

–    Les 20 premières secondes

Les 20 premières secondes sont très importantes lors d’un rendez-vous pour un entretien d’embauche. Votre poignée de main peut être un indice sur qui vous êtes et votre état d’esprit. Par exemple une poignée de main trop molle est souvent interprétée comme un manque de confiance en vous, et une poignée de main trop dure peut révéler que vous stressez trop. Votre tenue doit également être adaptée à l’identité de l’entreprise et du métier pour lequel vous postulez, car c’est la première chose qui se voit.

–    Ne pas regarder son interlocuteur dans les yeux, et ne pas être synchronisé avec lui

Quand vous vous exprimez il est important de ne pas fuir du regard la personne qui vous recrute. En effet, cela peut signifier que vous n’êtes pas sincère dans votre discours. Au-delà de ça, il est important d’être synchronisé avec votre interlocuteur, car cela renvoie à un effet miroir dans lequel la personne qui vous recrutera pourrait s’identifier plus facilement. Cela passe par le regard, et la position dans laquelle on est. Il faut donc reprendre la posture du recruteur et bien le regarder dans les yeux.

–    Ne pas être stable sur sa chaise

De nombreux candidats ne sont pas ancrés et bougent souvent. Le chargé de recrutement sera alors moins dans l’écoute et l’analyse de  votre discours. Cela peut également montrer que vous stressez, et une mauvaise gestion du stress durant l’entretien est bien évidemment perçue de manière négative.

–    Ne pas sourire

L’expression du visage est importante, et cela s’exprime notamment via votre sourire. Une personne qui ne sourit jamais pourrait être prise  comme une personne froide et/ou qui stress trop. A contrario une personne qui se force à sourire ça se sent, et ça ne fait pas naturel. Cela aura donc un impact négatif sur votre discours. Vous devrez donc restez naturel et essayez de sourire un minimum sans que cela soit forcé.

D’autres erreurs à éviter durant un entretien

–    Arriver en retard pour son entretien

Cela parait logique, et pourtant il semble important de le répéter, car de nombreuses personnes arrivent en retard. Cela peut être rédhibitoire !  Si cela vous arrive à cause d’un facteur externe non maitrisable (exemple problèmes de transports) alors pensez à prévenir l’entreprise que vous aurez un peu de retard, car ça sera pardonnable.

–    Ne pas bien connaître l’entreprise

« Que savez-vous sur notre entreprise ? » C’est une question fréquemment posée. Vous devrez donc  bien vous renseigner en amont sur ce que fait l’entreprise, son chiffre d’affaire, etc. Par exemple si vous postulez dans la grande distribution à Carrefour, vous devrez vous renseigner sur des chiffres clés, sur la politique des ressources humaines de carrefour afin de montrer que vous avez un réel intérêt pour l’entreprise. Cela montrera également votre curiosité.

–    Ne pas argumenter lors d’une réponse concernant vos savoirs, savoir-faire savoir être.

Il est important de ne pas réciter les lignes de son CV sans arguments lorsqu’on vous pose une question sur vos expériences. En effet sans argumenter, cela restera toujours flou pour le recruteur et/ou cela pourrait laisser croire que vous avez des choses à cacher. Idem pour les qualités : vous devrez donner des exemples car cela donnera davantage d’objectivité et ça permettra de réellement valider vos qualités.
Cela n’est pas une liste exhaustive, néanmoins ce sont d’importantes erreurs verbales et non verbales qui peuvent facilement se corriger, et qui vous permettront d’augmenter vos chances d’être recrutés.